ANO3-SKATE

Le projet international SKA (Square Kilometer Array) a pour ambition de se comparer en résolution et sensibilité aux plus grands observatoires sol et spatiaux, et de couvrir la gamme 50 MHz à au moins 15 GHz. SKA1, la première phase de SKA, avec ses deux composantes SKA1-LOW et SKA1-MID, sera pleinement opérationnelle vers les années 2026 - 2027; les SKA Regional Centers (SRC) joueront un rôle essentiel dans l’accès à ses données. Des « précurseurs » et « éclaireurs » de SKA sont d’ores et déjà opérationnels et exploités, entre autres, par les scientifiques français. Il s’agit en particulier du réseau LOFAR (10 – 240 MHz), et, à plus haute fréquence (900 – 1670 MHz), MeerKAT en Afrique du Sud. Avec NenuFAR, un effort national de 10 ans, la France dispose d’un très grand radiotélescope basses fréquences, qui compte parmi les plus puissants du monde dans sa gamme de fréquences, entre 10 MHz et 85 MHz.

Le service d’observation SKATE a pour objet de servir le très fort intérêt manifesté par la communauté scientifique française pour SKA1 et de tirer parti des investissements de la communauté française dans les « éclaireurs » de SKA, en développant dans un même cadre les tâches de service qui préparent SKA, et celles qui concernent ses précurseurs et éclaireurs, principalement LOFAR et NenuFAR, tout en favorisant les synergies et en mettant en valeur les tâches transverses. 

Parmi les six catégories de tâches de service de SKATE (voir le site web du SNO SKATE), les tâches de service à l'OCA concernent:

- la gouvernance SKA-France.
- la définition du soutien à apporter aux utilisateurs de SKA notamment dans le cadre du futur SKA Regional Center européen
- la préparation de la participation française au SKA Regional Center
- le développement d’outils algorithmiques et méthodologiques pour SKA et ses éclaireurs ainsi que pour le SKA Regional Center européen

Contact local : C. Ferrari

Contact national : F. Casoli

ANO3-LOFAR

LOFAR en particulier est un instrument au design révolutionnaire qui opère à très basse fréquence (∼10–240 MHz) dans un domaine d’énergie quasiment inexploré. Il est construit presque entièrement en software, et allie réseau phasé et interféromètre. LOFAR est désormais complétement opérationnel, avec plusieurs appels à projets ouverts déjà lancés. Le développement des différents projets clés scientifiques est en cours. La France participe très activement au télescope LOFAR, avec une station du réseau à Nançay déjà opérationnelle et une Super Station (NenuFAR, un des précurseurs officiels du SKA) en cours de réalisation.

Tâches de service LOFAR :

  1. Support à la communauté pour l’exploitation de LOFAR (réseau international et/ou station française) :
    - Aide dans la préparation des demandes de temps d’observation avec LOFAR (choix du mode d’observation nécessaire au cas scientifique, estimation des paramètres optimales pour les observations, …)
    - Assistance dans les phases de réduction et analyse des données LOFAR (utilisation de la pipeline automatisée, optimisation de la réduction, organisation de tutoriels et ateliers, …)
  2. Développements de logiciels d’analyse pour LOFAR et NenuFAR
  3. Participation à la mise en service (« Commissionning ») de NenuFAR et support à la communauté pour son utilisation

Contact local : C. Ferrari

Contact national : M. Tagger