og vignette

Le 14 septembre 2015 à 11h51 les interféromètres lasers géants de la collaboration LIGO-VIRGO ont pour la première fois détecté une vibration de l'espace-temps émise par la fusion de deux trous noirs. En une fraction de seconde, ces trous noirs tournant à une vitesse de l’ordre de la moitié de celle de la lumière ont converti l'équivalent de la masse de 3 soleils en une onde gravitationnelle qui a atteint la Terre un milliard d'années plus tard. Cette oscillation de l'ordre du milliardième de la taille d'un atome constitue une vérification essentielle d'une prédiction centenaire d'Einstein et un succès magistral pour un des projets scientifiques les plus ambitieux mené par plus de 1000 scientifiques de par le monde. C'est une nouvelle fenêtre qui s'ouvre sur l'Univers, l'ère de l'astronomie des ondes gravitationnelles est née !

Pour célébrer avec le grand public cet événement, le laboratoire ARTEMIS (OCA, UNS-UCA, CNRS), une des 6 équipeeinstein2s françaises de la découverte, et la Société française de physique (SFP) section Côte d’Azur invitent les lycéens, les étudiants et tous les esprits curieux à la Nuit des Ondes Gravitationnelles organisée simultanément dans 12 villes de France et d'Italie par la SFP et le CNRS le lundi 20 mars 2017 à partir de 18 h.

Venez découvrir, apprendre et dialoguer avec les acteurs de cette découverte, et rentrez dans les coulisses de la traque des ondes gravitationnelles !

INFORMATIONS PRATIQUES :

/!\ Les inscriptions sont closes, seules les personnes inscrites pourront assister à la soirée

Contact : nuitOG.Nice at oca.eu

Lieu : Pôle universitaire Saint-Jean d’Angély, Bât. SJA 2, Amphithéâtre n°4, rue du 22e BCA, Nice

Transport : Tram : St Jean d’Angély Université ou Vauban  |  Bus : 6/16/20/25/27/30/82/88/89/90/112/116/300/730/740/750
                    Train : Gare Nice-Riquier                                    | Parking : St-Jean d’Angély/Vauban/Jean Bouin

Plan d'accès :

plan campus SJA iae nice 1457538456

La soirée aura lieu dans le bâtiment SJA2 (IAE de Nice), l'entrée se trouve dans la petite rue du 22e BCA

Il y aura un contrôle à l'entrée par un vigile, merci de vous munir d'une pièce d'identité.

L'amphithéâtre 4 se trouve au rez-de-chaussée au fond du couloir à gauche sous l'escalator (il y aura un fléchage)

 Accueil SJA2acces amphi4

 Comité d'organisation local : Fabien Kéfélian, Wilfried Blanc et Gilles Bogaert

 

PROGRAMME de la SOIREE :

18 h 00 - Accueil du public au campus Saint-Jean d'Angély SJA2 Amphi 4

De 18 h 30 à 20 h 00 : « Découvrir, apprendre et dialoguer avec les acteurs de la traque des ondes gravitationnelles »

Trois membres du laboratoires ARTEMIS (Observatoire de la Côte d'Aur, Université de Nice et CNRS) , un des six laboratoires français de la collaboration LIGO-VIRGO, vous présenteront un large panorama sur les ondes gravitationnelles, leur nature, la prédiction de leur existence faite il y a 100 ans par Einstein, les instruments fantastiques construits pour les détecter et leur découverte historique le 14/09/15 .
- Olivier Minazzoli : Ondes gravitationnelles, Einstein et espace-temps
- Fabien Kéfélian : Les détecteurs d'ondes gravitationnelles, des instruments de l’extrême
- Nelson Christensen : 14 septembre 2015 - témoignage du jour J

A partir de 20h15 : Soirée en multiplex avec le Grand Rex et les autres sites en France et Italie

20 h 15 - Visite en direct de l'expérience Virgo en Italie depuis la salle de contrôle.

20 h 30 - Quiz inter-sites.

21 h 00 - Projection d'un film sur la fabrication des miroirs "les plus parfaits du monde" au laboratoire des matériaux avancés à Lyon

21 h 10 - Table ronde/débat "Science et Cinéma : la relativité au cinéma" . Avec Richard Taillet (Université Savoie Mont Blanc) et Quentin Lazzarotto (réalisateur du film Einstein et la Relativité Générale : une histoire singulière): Les deux intervenant aborderont autour d’extraits de films les thèmes de la représentation de la relativité dans les films de science fiction et les différentes façons de filmer la science.

Extrait du Film Einstein et la Relativité Générale : une histoire singulière

Affiche Nuit des OG Nice small

 Flyer Nuit des Ondes Gravitationnelles à Nice

Bienvenue

L’unité de recherche Artemis réunit des spécialistes des lasers et du traitement du signal, des mathématiciens, des astrophysiciens des objets compacts pour créer une antenne d’un type nouveau, détectant des signaux encore jamais détectés : Virgo. Depuis 1999, sa conception, la modélisation de sources cosmiques et de leurs signaux sont au coeur de l’activité d’Artemis.

Virgo est un détecteur de l’extrême dont les performances reposent en premier lieu sur les propriétés exceptionnelles des lasers et des miroirs. C’est au CSNSM et au LAL, à Orsay que ces méthodes utilisées aujourd’hui ont été développés sous la direction d’Alain Brillet, avant que l’équipe ne rejoigne l’Observatoire de la Côte d’Azur.Le design optique de Virgo a été guidé par la modélisation initiée et développée par Jean-Yves VINET et Jean-Daniel FOURNIER. Celle-ci est toujours utilisée pour les développements actuels.

Directeur : Nelson CHRISTENSEN

Artémis UMR 7250

Boulevard de l’Observatoire CS 34229 - F 06304 NICE Cedex 4 Tél. : +33 (0)4 92 00 30 11 - Fax : +33 (0)4 92 00 30 33

Copyright © 2015 - oca.eu - Tout droit réservé.

logo UNS
Aller au haut