Géoazur est fortement impliqué dans l’observation au niveau régional (Sud-Est de la France) en sismologie, géodésie, ainsi que sur les instabilités gravitaires (Terre Solide).

Géoazur joue également un rôle majeur pour les observations en lien avec la métrologie de l’espace et du temps (Astronomie Astrophysique).

Ces activités d’observation s’intègrent dans les Services Nationaux d’Observation dont le cadre est défini par l'Institut National des Sciences de l'Univers (INSU).

 

Les activités d’observation de Géoazur contribuent aux réseaux d’observation européens et internationaux à plusieurs titres :

  • Au travers de son implication dans l’Infrastructure de Recherche RESIF (Réseau Sismologique et Géodésique Français), composante nationale de l’infrastructure européenne EPOS (European Plate Observing System) ;
  • En tant que centre hébergeur du portail EPOS pour l’ensemble des données GNSS (Global Navigation Satellite Systems) européennes ;
  • Au travers de sa participation à EMSO (European Multidisciplinary Seafloor and water-column Observatory) avec la mise en œuvre de la station sismologique sous-marine câblée ASEAF sur le site ANTARES au large de Toulon ;
  • Au travers de sa contribution au programme COPERNICUS (Observation de la Terre à l’aide de données satellitaires et In Situ).

 

  • Station de télémétrie laser Meo sur le plateau de Calern, Sud-Est France
  • Réseau GPS dans les Alpes du Sud – Provence (~10 stations RENAG)
  • Site d’instabilité gravitaire multi-instrumenté de la Clapière, Sud-Est France (OMIV Géoazur)
  • Réseau sismologique permanent en région PACA – CORSE (~35 stations)
  • Parc mobile d’OBS (Ocean Bottom Seismometer)
  • Flûte sismique et Sparker

 

Pour accéder à l’ensemble des activités d’un Observatoire particulier, cliquer sur son lien à gauche.