200903 12h Com ERC EARLI UCA

Un financement ERC Starting Grant 2020 vient d'être aloué au projet EARLI porté par Quentin Bletery à Géoazur.
Ce projet a pour objectif d'anticiper les grands séismes grâce à l’Intelligence Artificielle.

 

Les séismes ont tué près d’un million de personnes dans les 20 dernières années. Ce bilan est en grande partie dû à notre incapacité à anticiper ces évènements. Nous ne savons actuellement pas prédire les séismes. Des systèmes d’alerte existent mais ne sont déclenchés qu’une fois les premières ondes sismiques enregistrées, quelques secondes seulement avant les plus fortes secousses. Quentin Bletery, chercheur à Géoazur, ambitionne d’utiliser la technologie émergente de l’Intelligence Artificielle pour accélérer significativement l’alerte rapide en se basant sur un signal très faible précédant les ondes sismiques et explorer la possibilité de la prédiction des séismes en recherchant des signaux précurseurs.

200903 ERCStartingGrantL’European Research Council (ERC) vient d’annoncer la liste des projets Starting Grant retenus cette année.
Le projet EARLI, porté par Quentin Bletery et rendu possible grâce au soutien de l’IDEX UCA jedi, a été retenu. Il sera financé à hauteur de 1,5 millions d’euros et permettra à ce jeune chercheur de monter un groupe de recherche autour de cette thématique.

L’émergence de l’Intelligence Artificielle a permis des avancées spectaculaires dans de nombreux domaines ces dernières années. Cette technologie permet entre autres de détecter des signaux de très faible amplitude.

La première partie du projet EARLI visera à détecter rapidement un signal de très faible amplitude récemment identifié et d’en extraire une prédiction de la magnitude et de la localisation de l’événement afin d’améliorer la rapidité et la fiabilité des systèmes d’alerte. Ce signal de faible amplitude résulte de la perturbation du champ de gravité terrestre générée par la redistribution de masse associé au séisme, qui se propage à la vitesse de la lumière et peut donc être enregistré par des sismomètres avant les premières ondes sismiques qui se propagent plus lentement.
La deuxième partie du projet consistera à utiliser les algorithmes développés pour chercher des signaux encore plus précoces et évaluer la possibilité de la prédiction des grands séismes.

Ils en parlent : liens vers

le communiqué de l’ERC : https://erc.europa.eu/news/StG-recipients-2020
iRD le Mag du 28 septembre 2020 Quentin Bletery : de l’IA pour prévoir tsunamis et séismes
Communiqué UCA  du 28 septembre 2020  Géoazur : Quentin Bletery, décroche une ERC !

Contact : Quentin Bletery

e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
UMR Géoazur (Université Côte d’Azur, IRD, CNRS, Observatoire de la Côte d’Azur)
Campus Azur CNRS, 250 rue Albert Einstein, 06560 Valbonne.