200729 GazLe réchauffement des océans n’est pas sans conséquence sur l’état des gaz naturels congelés présents dans les sédiments marins, qui forment le plus grand réservoir de carbone sur Terre. Des chercheurs viennent de mettre en évidence, pour la première fois, un dégazage massif de gisements sur la marge brésilienne, dans l’éventail du Rio Grande.
Ces travaux viennent d’être publiés dans Nature Communications le 29 juillet 2020.

200717 LaRechercheFin 2019, un tremblement de terre d'une ampleur exceptionnelle pour la région se déclenche en Ardèche. S'il n'y a pas de victimes, les destructions du village du Teil sont importantes. Les particularités de l'événement et la présence d'une grande carrière de ciment, à l'aplomb de la faille qui a rompu, interrogent les scientifiques. Serait-il d'origine anthropique ?

Christophe Larroque, Jean-Paul Ampuero, Bertrand Delouis et Cécile Cornou font le point dans la revue La Recherche  Juillet-Août 2020 mensuel 561

200610 MatsuwaIsland NASA WekimediaCC CopieEt si les clés du métamorphisme des chondrites carbonées se trouvaient … sur les îles Kouriles au sud du Kamchatka ?

Les travaux publiés le 3 juillet 2020 dans Science Advances par Clément Ganino (UMR Géoazur) et Guy Libourel (UMR Lagrange), de Université Côte d'Azur, permettent de faire de nouvelles hypothèses sur l’histoire précoce des corps parents des chondrites carbonées

200501 Thumb1Des séismes lents sont observés sur de nombreuses failles à travers le monde. Ces évènements ne génèrent pas de tremblements de terre car le glissement sur la faille se produit en plusieurs semaines au lieu de quelques secondes pour les séismes classiques. Ils sont néanmoins suspectés de jouer un rôle important dans l’initiation des grands séismes. Deux chercheurs du laboratoire Géoazur ont pu observer un épisode où trois séismes lents se rencontrent le long de la faille des Cascades sous l’île de Vancouver au Canada. Ils mesurent une forte accélération du glissement induite par cette coalescence. Au point de pouvoir déclencher un grand séisme ? La question est posée. Ces travaux viennent d’être publiés dans Nature Communications en date du 1er mai 2020.