Les archives historiques de l’Observatoire de Nice

Par dérogation, le Service patrimoine conserve en ses murs des archives historiques qui concernent la vie administrative et scientifique de l’observatoire de sa création jusqu’en 1962. Un pré-inventaire de ce fonds historique est en cours.

Ces archives, réparties en plusieurs fonds couvrent la période correspondant aux trois premiers directeurs de l’observatoire de Nice, Henri Perrotin (1881-1904), Léon Bassot (1904-1917), Gaston Fayet (1917-1962).

Les archives scientifiques comprennent plus de 1 600 carnets d’observations, ainsi qu’une centaine de registres astronomiques relatifs aux instruments de la dotation d’origine (les deux cercles méridien et les trois lunettes équatoriales).

Un fonds iconographique d’environ 700 pièces documente le patrimoine mobilier et immobilier du Mont-Gros : plans d’instruments, plans des bâtiments, notamment des plans originaux signés de Charles Garnier préparés en vue de la publication de la Monographie de l’Observatoire. Il comprend également des documents scientifiques.

Ce fonds iconographique a été en majeure partie numérisé. Afin de valoriser ce patrimoine auprès d’un large public, ce fonds est en grande partie en ligne.

Une base de données de gestion adaptée aux différentes collections a été mise en œuvre par le Service patrimoine et intégré dans le système d’information de l’établissement.

Archives postérieures à 1962

Les archives postérieures à 1962 concernant la vie administrative et scientifique de l’observatoire de Nice – devenu Observatoire de la Côte d’Azur en 1988 – sont conservées par les services administratifs de l’établissement.

Certaines archives relatives à la création de l’observatoire du plateau de Calern, dont des plans et calques ont été remis au service Patrimoine.

Par ailleurs, en vue de conserver la « mémoire de la science » effectuée à l’OCA, le service Patrimoine a mis en œuvre une politique de collecte des archives scientifiques et techniques de personnes partant à la retraite.

Consultation des archives

La consultation d’archives publiques est soumise aux règles législatives du code du patrimoine, notamment en ce qui concerne certains délais de communication. Les archives conservées par le service Patrimoine sont consultables sur rendez-vous après présentation d’un projet de recherche.

Le service Patrimoine effectue en outre sur demande des recherches documentaires en vue d’expositions, d’articles, d’ouvrages, de films, etc.