Les grandes étapes
de l’obtention du label

 

Quand avons-nous le label ?

 

Une démarche coordonnée

 

Le pilotage

 

CALENDRIER

calendrier

 

CONTACT

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

hr logoL'Observatoire de la Côte d'Azur, dans une dynamique d’amélioration continue de ses pratiques et des conditions de travail s’engage dans la stratégie européenne de ressources humaines pour les chercheurs et chercheuses : « The Human resources strategy for researchers » HRS4R.

Cette stratégie européenne vise à améliorer les pratiques des établissements oeuvrant dans le domaine de la recherche en matière de recrutement et de conditions de travail. Elle fait l’objet d’un label « HR Excellence in Research » accordé par la commission européenne aux établissements engagés dans cette démarche.

S’inscrivant dans une démarche qualité volontaire, l’obtention de ce label représente un enjeu colossal pour l’établissement et sa communauté de chercheurs et de chercheuses (def européenne) et l’ensemble des acteurs et des actrices de la recherche, et en support à la recherche (ITRF-support de la recherche).

L'Observatoire de la Côte d'Azur s'engage dans cette démarche en coordination avec Université Côte d'Azur dont il est établissement composante.

Ce label nous permettra de

  • Mettre en œuvre une politique RH exemplaire en recherche d’amélioration constante des conditions de travail
  • Développer les carrières de nos chercheurs et chercheuses
  • Positionner les chercheurs et chercheuses au cœur de notre politique institutionnelle et leur donner l’opportunité d’y contribuer
  • Renforcer la visibilité de l'établissement à l'international
  • Accroître notre attractivité au niveau des recrutements
  • Obtenir davantage de financements en répondant aux exigences de la Commission Européenne

Le label HRS4R : les grands principes

L’obtention du label est dépendant de l’application de la Charte européenne des chercheurs et chercheuses et du code de conduite pour le recrutement des chercheurs et chercheuses publiés en 2005 (https://euraxess.ec.europa.eu/jobs/charter). Ils regroupent 40 principes visant à rendre l’Espace européen de la recherche plus attractif quant aux recrutements et conditions de travail pour les chercheurs et chercheuses du monde entier.

La Charte et le Code s’articulent autour de 4 thématiques, regroupant les 40 principes :

  • Principes éthiques et responsabilités professionnelles
  • Recrutement, mobilité
  • Conditions de travail et de sécurité, environnement professionnel
  • Formation, développement de carrière.

Les grandes étapes de l’obtention du label

> La lettre d’engagement

Cette lettre marque le point de départ de notre engagement dans la démarche de labellisation. A partir de l’envoi de cette lettre à la commission européenne, nous avons 12 mois pour soumettre notre dossier de demande de labellisation.

> Dossier de demande de labellisation

Ce dossier comporte, (1) la présentation de l’établissement, (2) l’autodiagnostic de nos pratiques en lien avec les 40 items de la charte européenne des chercheurs et chercheuses, (3) notre plan d’action, (4) notre stratégie d’élaboration et de pilotage du plan d’action.

> L’autodiagnostic de nos pratiques

Il s’agit d’une analyse des actions existantes dans notre établissement en lien avec les 40 items de la charte européenne des chercheurs et chercheuses.

> Le plan d’action

Le plan d’action contient les mesures auxquelles nous nous engageons, les objectifs à atteindre, les indicateurs de suivis et d’évaluation et le calendrier de mise en œuvre. Ce plan d’action sera publié avant mise en œuvre.

> Evaluation par un comité d’expert·e·s européen·ne·s

Notre dossier de demande de labellisation sera soumis à l’évaluation d’un comité d’expert·e·s européen·ne·s qui décidera de notre labellisation « HR excellence in Research ».

Quand avons-nous le label ?

La stratégie

Notre stratégie s’articule autour de trois axes essentiels : Un portage politique fort (10 vice-présidents impliqué dans le comité de pilotage stratégique), un plan de communication ambitieux (les services de communication sont associés à toutes les étapes du projet, par l’intermédiaire d’un référent communication, associé au projet), une consultation large des acteurs et des actrices de la recherche (par une enquête et un appel à candidature pour l’implication de référents et de référentes).

Les facteurs de réussite de la démarche HRS4R

La démarche d’obtention de ce label ne fait sens que si elle nous correspond, si elle implique les chercheurs et chercheuses à toutes les étapes, si elle se conçoit et se développe progressivement et enfin si elle est compréhensible et totalement transparente.

Une démarche coordonnée

La démarche de labellisation est coordonnée avec Université Côte d'Azur. Le label HRS4R a déjà été obtenu par des partenaires de l'Observatoire de la Côte d'Azur (CNRS). Certaines des actions clés décidées dans le plan d’action de l'OCA feront l’objet d’une coordination avec Université Côte d'Azur et le CNRS au titre de la politique de site et du renforcement de l’excellence des acteurs de la recherche.

Le pilotage

Afin de piloter ce projet d’envergure, nous nous sommes doté·e·s :

  • d’un comité de pilotage stratégique qui valide l’autodiagnostic, les propositions de l’équipe projet, arbitre les actions portées par UCA dans son plan d’actions et valide le dossier de labellisation :

Denis Mourard / Stéphane Mazevet, directeur de l'OCA
Nelson Christensen, directeur de l'UMR Artemis
Marc Sosson, directeur de l'UMR Géoazur
Philippe Stee, directeur de l'UMR Lagrange
Sophie Rouzière, secrétaire générale, équipe projet

  • d’une équipe projet qui assure la maîtrise d’œuvre du projet en lien avec les groupes de travail (réalisation de l’autodiagnostic, construction du plan d’actions, rédaction de la demande, mobilisation des acteurs et validation par les instances), qui supervise le plan de communication et accompagne les groupes de travail

Sophie Rouzière, secrétaire générale, coordination & lien avec équipe projet UCA
Muriel Billerey-Blanchard, assistante administration générale, lien avec équipe projet UCA
Marc Fulconis,
responsable communication
Sheïma Rezgui,
assistante secrétariat
Karine Moutou, responsable ressources humaines

  • de groupes de travail dont le rôle est d’analyser les résultats de l’autodiagnostic et de proposer des actions à mettre en place.