logo skafrance 200SKA ? L’acronyme désigne le plus grand télescope jamais imaginé. Ce projet international de télescopes radio aux fréquences basse et moyenne vise à long terme une surface collectrice d’un kilomètre carré. Coordonné par le CNRS, le consortium SKA-France vient de devenir le 12e membre de SKA-O, organisation chargée de l’étude de faisabilité du projet. Il comprend cinq organismes de recherche (le CNRS, les universités de Bordeaux et d’Orléans, l’Observatoire de Paris-PSL et l’Observatoire de la Côte d’Azur) ainsi que sept industriels (Air Liquide, ATOS-Bull, Callisto, CNIM, Kalray, TAS). Plusieurs laboratoires français ont participé aux études techniques préparatoires au projet, certains depuis le début en 2012. Une fois opérationnel, le SKA, ou « Square Kilometre Array », devrait permettre d’étudier la formation des toutes premières étoiles et galaxies peu de temps après le Big Bang, il y a 14 milliards d'années. Contact presse CNRS : Priscilla Dacher | T +33 (0)1 44 96 46 06 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

> Lire le communiqué sur skatelescope.org