L’ensemble architectural du Mont-Gros commandé par le mécène Raphaël Bischoffsheim à l’architecte Charles Garnier est remarquable tant par la disposition des bâtiments que par la qualité de ceux-ci. Il est complété au XXe siècle – dans le strict respect des partis pris de Garnier – par trois abris d’instruments, un restaurant panoramique et un bâtiment administratif. Outre les édifices Garnier du XIXe siècle et les abris scientifiques de Barbet et Aubert du XXe siècle, sont protégés au titre desMonuments historiques le portail monumental, les ornements architecturaux, les obélisques en pierre servant de mires, les terrasses, les soutènements et les murets dus à Garnier.

On pourrait croire [...] que tous ces bâtiments ont été semés au hasard ; il n’en est rien pourtant ; les emplacements ont été étudiés avec le plus grand soin et la plus grande conscience, et l’on peut affirmer que, tenant compte de l’orientation du plateau et de la forme du terrain, les dispositions adoptées sont aussi parfaites que possible.

Bâtiments à vocation scientifique

Autres bâtiments

Décors architecturaux, époque Garnier